Quinoa

La mère de toutes les graines et celle d'un bon repas sans gluten. Avec le quinoa ALTER ECO découvrez les grandes qualités nutritionnelles de cette graine : naturellement sans gluten, source de protéines et riche en fibres. La 'chisiya mama' ou 'mère de tous les grains' en quechua, est un symbole ancestral de la fertilité de la terre dans les coutumes locales. Elle est ainsi cultivée depuis plus de 5 000 ans à 3 000 m d'altitude sur l'Altiplano péruvien. Prêt en 15 minutes, il vous offrira un décollage immédiat vers un sommet de la culture péruvienne.

Acheter Voir nos ingrédients
Quinoa

Alterecomètre, la preuve concrète de nos engagements

25Familles
bénéficiaires
2haSurface moyenne
cultivée
+23,5%Revenus supplémentaires
pour la coopérative
492GEmpreinte
carbone
En savoir plus Thermomètre Alter Eco Mètre

Nos producteurs partenaires

Partenaire d'Alter Eco, la coopérative Coopain-Cabana gère durablement sa production afin de maintenir l'équilibre social et économique de la région de Cabana. Au sein de la coopérative, 70% des membres sont des femmes, comme Adelaida, Mercedes et Nilda qui cultivent ce quinoa bio dans le village de Collana au Pérou. Acteur majeur du développement économique et social de la région de Cabana, la coopérative mène de nombreuses actions concrètes, en particulier pour favoriser l’accès des familles aux services de base. Mais c’est dans le domaine de l’émancipation des femmes que ses engagements sont peut-être les plus remarquables, dans un pays qui souffre encore de traditions machistes. Coopain Cabana multiplie les initiatives pour favoriser l’implication des femmes dans ses activités. La coopérative réalise également les opérations de transformation et d'ensachage du quinoa, créant ainsi plus de valeur ajoutée pour ses membres. En bref, une petite graine pour un grand projet !

Découvrir la coopérative

Pérou coopérative Coopain Cabana

Le Pérou est le 1er exportateur de Quinoa au monde. Depuis 2013, une demande exponentielle en quinoa a engendré des modifications importantes de la part des agriculteurs de la région de l'Altiplano (Pérou & Bolivie) en vue d'en intensifier la production. La monoculture du quinoa s'y développe aux dépens d'activités comme l'élevage traditionnel du lama, dont le fumier même sert à fertiliser les sols. Une monoculture aux conséquences sociales et environnementales importantes : les sols s'appauvrissent par la réduction des jachères ou la mécanisation.
Dans la zone Nord de Puno, entre les mains de petits producteurs, la culture du quinoa biologique s’est traduit par une éco-intensification réussie du mode de production. L'amélioration des pratiques agricoles a généré une hausse des rendements, en préservant l’équilibre environnemental.