Notre histoire

Une histoire qui s’écrit tous les jours

2016

Nous sommes ce que nous sommes grâce au chemin parcouru… Le pionnier du commerce équitable en grandes surfaces trace désormais son chemin dans 19 pays du monde ! Alter Eco assure le lien avec 3 700 familles de petits producteurs en agriculture biologique, œuvrant au sein de 26 coopératives. Bien plus qu’une marque, Alter Eco est un projet dont le but est d’apporter un petit moment de bonheur, pour soi et autour de soi, avec des produits bio, gourmands et variés : chocolats, cafés, thés, sucres, céréales … soit plus de 60 produits.

Le tout fait dans le cadre d’un commerce équitable exigeant.

2013

Alter Eco intègre l’entreprise Bjorg, Bonneterre et Compagnie et son portefeuille de marques bio (Bjorg, Bonneterre, Evernat, Tartex). Présente dans le groupe Wessanen* depuis 2000, l’entreprise a basé son développement sur des convictions fortes. Sa mission : donner au plus grand nombre l’envie de changer ses habitudes alimentaires et de manger bio.

*Fondé en 1765, Wessanen est spécialisé dans la fabrication et la distribution de produits naturels. C’est le leader du bio en Europe.

2002

Alter Eco est la première marque de commerce équitable à faire le choix de la grande distribution. Vendre nos produits bio et équitables dans les supermarchés, là où les volumes sont les plus importants, nous permet d’offrir de meilleurs débouchés à nos petits producteurs partenaires. Monoprix, puis CORA et Coop d’Alsace sont les premiers à commercialiser la gamme transversale de produits Alter Eco, composée alors de cafés, chocolats, riz et jus de fruits.

1998

Naissance du projet Alter Eco dans la tête de Tristan Lecomte avec une petite boutique spécialisée dans la vente de produits du commerce équitable. Le rêve : donner du travail à des personnes en réinsertion et financer un pôle d’associations de solidarité.

La réalité : beaucoup d’engagement pour peu de ventes. Le déclic : la rencontre avec les petits producteurs du bout du monde et la prise de conscience que leurs coopératives ont besoin de débouchés plus importants pour que le commerce équitable soit pertinent. L’aventure d’Alter Eco pouvait vraiment commencer !