Leurs
Produits

Fecceg

Café du Guatemala

Le Guatemala est une terre de diversité et contrastes tant géographiques que culturels. Au cœur de la Sierra Madre qui traverse le pays d’Est en Ouest, on retrouve un environnement favorable à la culture du café, avec un fort potentiel de qualité dans les régions les plus élevées. Le 5e exportateur mondial de café fait la part belle aux grands domaines (latifundios), dont les propriétaires sont actifs dans la gouvernance de la filière, ainsi qu’au sein des principales sociétés d’export. Pour les petits producteurs, qui représentent la majorité des caféiculteurs, il est souvent difficile de contourner les réseaux en place, d’améliorer leurs performances productives et les conditions de vente. Dans ce contexte particulièrement sensible pour les peuples indigènes, le mouvement coopératif, dont ils sont les principaux acteurs et bénéficiaires, leur permet d’affirmer leur identité et de prendre la parole dans différents espaces de concertation.

La coopérative est un levier de développement pour les populations marginalisées : FECCEG (Fédération pour la commercialisation de cafés de qualité du Guatemala) l’a bien compris. Fondée en 2006, avec le soutien d’ONG internationales, la coopérative a été l’une des premières à exporter directement et exclusivement des produits équitables. Sa stratégie : connecter l’agriculture paysanne au marché en soutenant la diversification et la commercialisation de différents produits (café, miel, plantes aromatiques) et intégrer la transformation des produits au sein des organisations afin d’améliorer la part de valeur ajoutée perçue par les producteurs. L’organisation faîtière chapeaute aujourd’hui 13 associations et coopératives, ce qui représente plus de 2100 producteurs. FECCEG leur fournit de nombreux services (techniques, financiers et sociaux), et possède sa propre usine de traitement sec. Elle est certifiée équitable depuis 2006 et partenaire d’Alter Eco depuis 2013.

Terre volcanique aux mille visages, le Guatemala est une perle d’Amérique Latine. Les associations membres de FECCEG avec lesquels nous avons choisi de travailler se trouvent principalement dans les hauteurs de l’Ouest, sur les versants des montagnes Cuchumatanes et de la Sierra Madre. Caractérisé par une forte diversité ethnique, composantes de la civilisation Maya et une grande richesse culturelle, ce territoire rural est en majorité dépendant de l’activité agricole. Les cultures traditionnelles du maïs et du haricot rouge, souvent associées à du petit élevage, constituent la base de l’alimentation paysanne. Au sein de ces systèmes d’exploitation, le café représente la principale source de revenu des familles de producteurs. Ses impacts sont à la fois économiques, écologiques et sociaux (générateur d’emploi).

La coopérative FECCEG permet aux producteurs de valoriser leur savoir-faire grâce à un meilleur prix et à un accompagnement technique. La diversification de la production, le respect de l’environnement et le développement social et communautaire sont des valeurs essentielles au cœur de son approche. La prime a notamment servi à financer l’installation d’unités de fabrication de compost amélioré à base de microorganismes prélevés dans la nature.

Aussi, les femmes sont au cœur du fonctionnement de la coopérative. La prime a permis de financer de nombreux projets visent à promouvoir leur participation active à l’organisation, le développement de leur compétence, ainsi qu’une meilleure valorisation de leur travail.