Leurs
Produits

Fundopo

Cacao de République Dominicaine

Pour beaucoup, le pays est surtout synonyme de destination touristique. Si soleil, musique et danse sont bien au coeur de la culture et des traditions de l’île, elle est aussi internationalement réputée pour son cacao, plusieurs fois centenaire ! Plus de 80 % des surfaces cacaoyères y sont cultivés en bio, grâce à des conditions climatiques favorables et une très faible exposition aux maladies traditionnelles du cacaoyer. Et oui, même le cacao est sensible à la douceur caribéenne ! Ici, le vent est chaud, l’air marin, le rythme de la vie nonchalant et la bonne humeur contagieuse. Un environnement qui ferait presque oublier les conditions de vie difficiles des habitants en milieu rural et les caprices du climat…

Endiguer l’exode rural en encourageant la relève d’une culture vieillissante : c’est l’un des principaux enjeux pour la filière locale du cacao. Fondée en 2007, FUNDOPO regroupe en son sein une dizaine d’associations de petits producteurs de cacao. Ensemble, ils ont pu atteindre la taille critique pour investir dans une unité de traitement post-récolte : caissons de fermentation, table de séchage et tri… Un gage de supériorité indéniable sur le cacao traditionnellement non-fermenté, de faible valeur sur le marché. Grâce à l’appui de partenaires techniques et commerciaux solides et durables, les producteurs se sont formés aux bonnes pratiques, et ont progressivement réussi à se positionner sur le haut de gamme. Pour notre plus grand plaisir !

Les associations de producteurs affiliées à FUNDOPO sont réparties au sein d’une dizaine de petites zones au pied de Cordillère Centrale et de la Sierra de Yamasa. Ces montagnes à la végétation dense et aux innombrables sources d’eau sont connues pour leur exubérance et leur richesse naturelle. Durant les années 90, les investissements réalisés pour améliorer les opérations de traitement pos-récolte, sous l’impulsion de coopératives telles que FUNDOPO, ont permis de hisser une partie de l’offre (minoritaire) au rang de cacaos gourmet, cotés parmi les plus fins au niveau mondial.

En s’appuyant sur les revenus liés au commerce équitable, les producteurs de Fundopo ont pu se former aux bonnes pratiques, et progressivement poussé les portes du marché des cacaos fins. Ils ont ainsi augmenté assez nettement leurs revenus. Ils ont aussi financé la construction de centres communaux qui servent d’écoles, d’églises ou d’abris en cas d’ouragan.